Réservé aux abonnés

Boîtes à malice pleines de surprises

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur concept de boîte surprise qu’on achète sans en connaître le contenu.
05 déc. 2016, 23:24
/ Màj. le 06 déc. 2016 à 00:01
Morges, le 1er décembre 2016, portrait d'Emilie Amaron et Gabriel Burger fondateur de la Boite Surprise, photos Cédric Sandoz

samantha lunder

samantha.lunder@lacote.ch

Acheter une boîte sans savoir ce qui se trouve à l’intérieur. Gabriel Burger, l’un des principaux entraîneurs du Judo club de Morges, et Emilie Amaron, judokate de niveau national, ont lancé depuis le 1er décembre, un site internet destiné à la vente de boîtes surprises.

Leur idée: proposer différentes boxes thématiques, dans lesquelles se trouvent des objets utiles au quotidien. Seule différence – de taille – avec un achat traditionnel, le client ne connaît pas le contenu de sa commande avant de l’avoir...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois