Réservé aux abonnés

Clap de fin pour Claude Gruffel et l’Ensemble orchestral Contrepoint

L’orchestre et son chef historique se produisent une dernière fois au temple de Prangins.
15 nov. 2016, 23:55
/ Màj. le 16 nov. 2016 à 00:01
DATA_ART_10677186

Après vingt-sept ans de musique à raison de deux sessions annuelles, l’Ensemble orchestral Contrepoint, dirigé par Claude Gruffel, tirera sa révérence ce dimanche au temple de Prangins.

«Une certaine fatigue, la lassitude face à la gestion administrative de l’orchestre et l’éventuel projet de m’établir dans ma maison familiale en France m’ont conduit à ne pas renouveler ma demande de subvention communale», explique celui qui fut professeur de musique aux collèges de Morges et des Bergières à Lausanne.

Soutenu jusqu’ici par la Ville de Nyon, l’ensemble donnera son dernier concert régulier avec un...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois