Réservé aux abonnés

Condamné pour avoir mis au jour une faille

Un journaliste de la RTS reconnu coupable de fraude électorale après avoir prouvé qu’il était possible de voter deux fois en ligne.
04 déc. 2016, 23:29
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 00:01

Le Ministère public de la Confédération l’a condamné à deux jours-amende avec sursis et également à une amende de 400 francs et aux frais de la cause, a indiqué à l’ats le journaliste confirmant une information du «Matin Dimanche». L’affaire remonte à 2015. Suite à un déménagement, le journaliste reçoit son matériel de vote à double pour la votation fédérale et cantonale du 8 mars 2015.

Convaincu que le système bloquera un double vote, il tente l’expérience. Mais il réussit à voter deux fois à quelques minutes d’intervalle. Le journaliste avertit immédiatement la ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an