Réservé aux abonnés

Décès d’un pionnier de la musique électronique

06 nov. 2016, 23:31
/ Màj. le 07 nov. 2016 à 00:01

Le Français Jean-Jacques Perrey est décédé vendredi à Lausanne à l’âge de 87 ans, selon sa fille Patricia Leroy. Autodidacte en musique, il s’est fait connaître aux Etats-Unis dans les années 60 avec l’essor des tout premiers synthétiseurs. «Jean-Jacques a commencé à enregistrer de la musique électronique en 1952, bien avant que le premier synthétiseur Moog soit mis en vente en 1967», témoigne l’Américain Dana Countryman, dans un hommage à son «ami et compositeur légendaire de musique électronique».

C’est après quatre années d’études de médecine que Jean-Jacques Perrey se tourne vers la musique...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois