Réservé aux abonnés

Electro politisée du côté de Knor

13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01
DATA_ART_10764675

Le fondateur du label Rave U R («Rave you are»), Georg Bleikolm, est à la base un batteur. Ce qui est flagrant lorsqu’on entend les batteries imposantes qui rythment «Planet». Dernier opus de sa trilogie, sur lequel il chante – en anglais, français et suisse-allemand – de tristes et violents poèmes sur la manipulation des majorités politiques. Ses propres productions, des beats en quatre-quatre, avec une nuée de machines en arrière-plan, sont engagées, émotionnelles et dansantes. La lutte contre les excès du capitalisme, les dérives du nationalisme et de l’establishement ont été les mots d’or...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an