25'000 personnes pour le Festichoc de Versoix

Le foule était au rendez-vous pour déguster des douceurs lors de la 11e édition de Festichoc à Versoix.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Des enfants courent pour prendre des oeufs, lors de la grande chasse aux oeufs du 11e festival du chocolat "Festichoc", ce dimanche 22 mars 2015 a Versoix pres de Geneve. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Pour sa 11e édition, le Festichoc de Versoix (GE) a attiré ce week-end entre 25'000 et 27'000 gourmands, une affluence stable par rapport aux années précédentes. C'est une belle surprise pour les organisateurs qui craignaient que la "météo pourrie" de ce premier week-end du printemps ne freine le public.

"Trop bon!": l'expression favorite des enfants fuse à chacun des stands des 28 artisans chocolatiers venus de Suisse et de France. Les visiteurs malins repèrent les stands où l'on peut déguster des spécialités. La guimauve au chocolat, les pâtes à tartiner ou encore l'aveline au caramel ont la cote.

Mais ce qui fait surtout briller les yeux des petits - et des grands - ce sont les fameuses fontaines de chocolat blanc, noir ou au lait. Les fraises nappées de chocolat blanc fondu sont d'ailleurs à tomber.

Comme chaque année, l'atelier de décoration de lapins en chocolat a connu un vif succès. Dimanche à la mi-journée, le stock de 1000 lapins prévus pour cette activité était épuisé, a indiqué dimanche Alex Goldenberg du service des manifestations de la Ville de Versoix qui organise le festival.

Le public a aussi apprécié l'exposition de sculptures en chocolat réalisées par des apprentis pâtissiers-confiseurs de Genève. Ces jeunes artisans talentueux ont rivalisé d'ingéniosité pour faire rêver et saliver le public. Ils ont présenté des instruments de musique de toutes les formes, des lapins surprenants ou encore des horloges hallucinantes.

Un petit train reliait l'espace d'exposition des chocolatiers à la manufacture Favarger qui ouvrait aussi ses portes pendant ce week-end dédié au chocolat. Le public se déplace toujours en nombre pour pénétrer dans cette véritable institution de Versoix. La manufacture y est établie depuis 1875.