Détournement à Genève-Cointrin: le pirate était le copilote

Le pirate qui a détourné le vol Addis-Abeba-Rome et contraint l'avion de se poser lundi sur l'aéroport de Genève était le copilote. Il n'était pas armé.
07 août 2015, 13:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Passengers are evacuated from a hijacked Ethiopian Airlines Plane on the airport in Geneva, Switzerland, Monday, February 17, 2014. A hijacked aircraft travelling from Addis Abeda, Ethiopia, to Rome, Italy, has landed at Geneva's international airport early Monday morning. Swiss authorities have arrested the hijacker, all 200 passengesr are in good health. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

12:20: On en sait désormais plus sur les circonstances de ce détournement: le copilote avait prémédité son geste,Il n'était pas armé et la vie des 202 passagers et membres de l'équipage n'a pas été mise en danger.

Le Boeing 757-300 a quitté la capitale éthiopienne peu après minuit et devait atterrir à Rome à 4h40. Le copilote a annoncé dans un premier temps vouloir faire le plein de kérosène à Genève, où l'aéroport n'ouvre qu'à 6 heures. Puis, via le transpondeur, il a annoncé au contrôle aérien italien que l'avion était détourné.

Informé, Skyguide a immédiatement alerté les autorités aéroportuaires et la police genevoise. Le plan d'urgence a été activé. "L'avion était alors en train de survoler le sud de l'Italie. La demande du pirate de l'air, qui n'était pas encore identifié comme étant le copilote, a d'abord été refusée", a expliqué Xavier Wohlschlag, directeur des opérations.

Mais le Boeing a poursuivi sa route, escorté par deux Eurofighters italiens. Il se trouvait vers 5 heures au dessus du Mont-Blanc, puis il a tourné plusieurs fois sur la région. Pendant longtemps, il n'était pas clair si l'avion avait un problème technique ou s'il s'agissait véritablement d'un détournement. Et ce n'est que vers 5h30 que les autorités ont été sûres qu'il allait atterrir à Genève.

L'avion est sous séquestre jusqu'à la fin des investigations judiciaires.

Entouré de dizaines de troupes d'élite, il a commencé à être évacué à 7 h 25. Les passagers ont quitté l'appareil dans le calme un à un, par l'unique porte ouverte. Ils ont été fouillés une première fois puis à nouveau dans le terminal, où une prise en charge sanitaire, psychologique et consulaire leur a été proposée.

09:35 Le pirate n'était pas armé. L'avion a été escorté entre l'Italie et la Suisse par deux eurofighters italiens. Le retour à la normale est prévu dans la journée à l'aéroport.

09:10 Le pirate d'origine éthiopienne, né en 1983, était le copilote du vol Addis-Abeba-Rome. Il a pris les commandes de l'avion pendant que le pilote était aux toilettes après s'être enfermé dans la cabine. A l’approche de l’aéroport à quatre heures du matin, il a demandé à la tour de contrôle de pouvoir se poser pour faire le plein de kérosène, avant de finalement faire savoir qu’il s’agissait d’un détournement. Il a ensuite sauté du cockpit avec une corde.

08:37 Les départ ont repris et les arrivées reprendront à 8h45.

08:34 "Nous partons en voyage d’études à Berlin ce lundi. Notre avion devait décoller à 7h15. Nous n’avons pas eu beaucoup d’infos si ce n’est qu’il allait avoir du retard. Nous sommes maintenant en train d’embarquer ", raconte ce gymnasien de Nyon au téléphone.

08:30 L'aéroport de Cointrin connaît une fièvre inhabituelle. Et elle se surajoute à la tension d'un jour de départ en vacances pour les Genevois. Dans le hall des départs, on croise des groupes désemparés, des cameramen filmant queues au guichets et tableaux de vols striés du rouge des annulations. Les compagnies aériennes multiplient les messages sonores et mobilisent du personnel pour faire face à la situation.

08:25 Markus Eberhard, directeur de Seraco SA, en charge des 53 employés qui ravitaillent les avions en kérosène: "Nous avons reçu l’information du détournement de l’avion d’Ethiopian Airline ce matin à 4h30. Avec l’ordre de ne surtout pas approcher l’avion qui a été stationné en bout de piste côté Lausanne. Il y a eu une certaine confusion dans toute la zone de l’aéroport et il y a des policiers partout".

08:13 Le site internet de l'aéroport indique que les arrivées reprendront à 8h45.

08:08 Les passagers sortent un à un de l'avion des Ethiopian Airlines. L'appareil est entouré de dizaines de policiers des troupes d'élite. Des bus sont en attente sur le tarmac de même que des pompiers.

08:01 Les vols au départ de Genève vont pouvoir reprendre dès 8h15 selon un correspondant de la RTS présent à Cointrin.

07:53 Etat des vols

07:40 Le vol ET702 avait à son bord plus de 200 personnes. Elles ont été prises en charge médicalement et psychologiquement à l'aéroport de Genève. lequel met tout en oeuvre pour leur trouver un vol pour leur destination initiale. La situation à l'aéroport est sous contrôle.

07:30 Le vol a été détourné alors que l'appareil survolait le Soudan. L'engin a atterri à Genève à 06h05. On ignore pour l'instant les exigences du ou des pirates de l'air qui auraient demandé l'asile politique en Suisse.

07:18 Un avion de la compagnie Ethiopian Airlines, qui assurait la liaison Addis-Abeba-Rome, a été détourné sur Genève lundi où il s'est posé en toute sécurité. Le pirate de l'air a été arrêté, a indiqué le porte-parole de l'aéroport Bertrand Stämpfli. Tous les passagers sont sains et saufs. L'aéroport est fermé jusqu'à nouvel avis.