Genève: la reprise économique annoncée ne se confirme toujours pas

l'indicateur avancé de l'économie genevoise avait pronostiqué une reprise ces trois derniers mois. Mais les chiffres de juin semblent infirmer la prévision de LEA-PICTET-OCSTAT.
07 août 2015, 11:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La reprise économique pronostiquée ces trois derniers mois à Genève ne se confirme pas. "On reste de ce fait dans l'expectative quant à l'évolution prochaine de l'économie genevoise", a affirmé le laboratoire d'économie appliquée de l'Université de Genève.

La reprise économique pronostiquée ces trois derniers mois par l'indicateur avancé de l'économie genevoise LEA-PICTET-OCSTAT ne se confirme pas. Les données les plus récentes relatives au mois de juin montrent un recul de l'indicateur.

La reprise de l'indicateur enregistrée depuis le mois de mars n'est ainsi pas confirmée. "On reste de ce fait dans l'expectative quant à l'évolution prochaine de l'économie genevoise", a affirmé le laboratoire d'économie appliquée de l'Université de Genève.

Au cours de la dernière période observée (le mois de juin ou le deuxième trimestre 2013), 40% des composantes de l’indicateur LEA-PICTET-OCSTAT enregistrent une évolution favorable à l'économie genevoise. Il s'agit des entrées de demandeurs d'emploi, des perspectives de production dans l'industrie, des importations réelles par jour ouvrable, ainsi que des perspectives des commissions et honoraires dans les services immobiliers.

A l'opposé, on note une baisse marquée du volume des bâtiments mis en chantier, qui, étant donné qu'il s'agit d'une donnée trimestrielle, a un impact sur les trois dernières valeurs de l'indicateur.

L’indicateur avancé LEA-PICTET-OCSTAT de l’économie genevoise est un indicateur conjoncturel synthétique, construit sur la base de l’évolution relative de 10 séries statistiques cantonales (6 mensuelles et 4 trimestrielles). Sa propriété est d’anticiper l’évolution conjoncturelle avec un décalage de deux à trois trimestres.