Genève: les Verts déposent des signatures pour des transports plus rapides

Les Verts genevois ont déposé lundi 11'000 signatures. Ils espèrent faire aboutir une initiative en faveur de transports publics plus rapides.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les Transports publics genevois (TPG) ont célébré samedi le 150e anniversaire du tram dans le canton. Les nostalgiques se sont replongés avec bonheur dans le passé en faisant un tour dans les anciennes motrices qui circulaient sur le réseau.

Les Verts genevois ont déposé lundi 11'000 signatures en faveur de leur initiative cantonale pour "des transports publics plus rapides". L'initiative demande que les trams et les bus bénéficient de la priorité dans le trafic en régulant les feux de circulation et veut pousser au développement de voies en site propre pour les transports publics. "Nous avons reçu un très bon accueil de la population", a indiqué la présidente des Verts genevois Emilie Flamand.

Aux yeux des Verts, l'initiative propose une solution concrète pour améliorer la mobilité, un sujet ultra-sensible à Genève qui fait l'objet de nombreuses critiques de tous bords. Dans les autres grandes villes suisses, la priorité offerte aux transports publics est la règle, alors qu'à Genève, "elle n'est pas systématique".

L'initiative des Verts devrait permettre de rattraper le retard pris par le canton du bout du lac dans ce domaine. Les transports publics genevois (TPG) sont les plus lents de toute la Suisse actuellement. Leur vitesse commerciale atteint 15,2 km/h, alors qu'elle se monte à 24 km/h à Bâle et un peu moins de 20 km/h à Berne.

Pour les Verts, il est essentiel d'améliorer l'efficacité des transports publics afin de rendre ce mode de déplacement réellement concurrentiel par rapport au trafic individuel motorisé. L'initiative des Verts a été soutenue par diverses associations, des syndicats et les socialistes genevois.