Réservé aux abonnés

Infractions routières au menu

La justice genevoise dresse le bilan de son action en 2014.
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8968381.jpg

La sévérité accrue voulue par la Confédération pour punir les infractions au code de la route a eu des répercussions sur l'activité de la justice genevoise en 2014. Les violations de la Loi sur la circulation routière (LCR) ont fait exploser le nombre de procédures pénales, par rapport à 2013.

A la suite du serrage de vis décidé par Berne, "nous avons dû adapter les sanctions" , a expliqué mardi devant la presse le procureur général du canton de Genève, Olivier Jornot. En d'autres termes, les infractions qui auparavant étaient sanctionnées d'une contravention, sont aujourd'hui considérées com...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois