Les métiers de la santé ont désormais leur centre de simulation à Genève

Le Centre interprofessionnel de simulation (CIS) a été inauguré ce mercredi 20 novembre à Genève. Il accueillera chaque année près de 2000 étudiants des métiers de la santé pour parfaire leur formation.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Inauguré mercredi à Genève, le Centre interprofessionnel de simulation (CIS) accueillera chaque année près de 2000 étudiants de la santé qui désirent parfaire leur formation.

A Genève, les futurs professionnels de la santé disposent dorénavant, pour parfaire leur formation, d'une structure qui leur permettra de se confronter à des situations qui pourraient se présenter à eux au cours de leur carrière. Inauguré mercredi, le Centre interprofessionnel de simulation (CIS) accueillera chaque année près de 2000 étudiants.

Le CIS, qui est le fruit de l'initiative conjointe de la HES-SO Genève et de l'Université de Genève (UNIGE), est destiné à préparer au mieux les étudiants à leur univers professionnel, qui se caractérise une complexité croissante des situations de soin, un manque chronique de personnel et une diminution des places de stage.

Ce projet est unique en Suisse romande, relève l'UNIGE et la HES-SO. Dans les salles du CIS, des médecins, des sages-femmes, des infirmiers et des infirmières vont travailler pour la première fois autour de scénarios communs. L'objectif est d'ouvrir chaque corps de métier au savoir-faire de l'autre.

Des mannequins de moyenne et haute fidélité vont servir de cobayes aux étudiants. Un de ces mannequins, prénommé Noëlle, est capable de parler, de cligner des paupières et d'accoucher à la demande d'un bébé dont on choisit le sexe. Des comédiens peuvent aussi entrer en scène pour rendre encore la simulation plus réaliste.

Les frais de fonctionnement du CIS sont couverts par le budget ordinaire de la HES-SO et de l'UNIGE. La création du centre et les investissements d'équipements ont été financés par un apport de 950'000 francs de la Fondation Wilsdorf (Rolex).