Plus d'un millier de manifestants pro-palestiniens à Genève

Samedi à Genève, plus d'un millier de personnes ont manifester contre l'opération israélienne dans la bande de Gaza. Ils ont demandé à la Suisse de faire pression sur Israël afin que cesse cette attaque.
07 août 2015, 14:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Brandissant de nombreux drapeaux palestiniens, les manifestants ont défilé du centre-ville jusqu'au Palais Wilson, siège du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme.

Plus d'un millier de manifestants ont demandé, samedi à Genève, la fin du "massacre" des Palestiniens à Gaza. Ils ont appelé les autorités suisses à exercer des pressions pour qu'Israël cesse immédiatement son offensive militaire.

Brandissant de nombreux drapeaux palestiniens, les manifestants ont défilé du centre-ville jusqu'au Palais Wilson, siège du Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme. La manifestation, organisée par les Collectifs Urgence Palestine de Suisse romande, SolidaritéS, le Parti socialiste genevois et une trentaine d'organisations de gauche, s'est déroulée pacifiquement.

Les manifestants ont entendu d'abord des témoignages sur la situation à Gaza. Puis, le cortège d'un bon millier de personnes s'est ébranlé.

Les manifestants ont scandé tour à tour: "Israël assassin", "Libérez la Palestine", "Halte au massacre", "La Suisse complice". Sur les banderoles, on pouvait lire notamment: "Halte au terrorisme de l'Etat d'Israël", "Berne doit cesser toute collaboration avec Israël", "66 ans d'occupation, ça suffit", "Inculpons l'Etat d'Israël pour ses crimes de guerre".

Non à la collaboration militaire

Les organisations signataires de l'appel demandent que le Conseil fédéral "condamne les massacres de la population civile palestinienne perpétrés par l'armée israélienne" et "exige la levée du blocus inhumain de la bande de Gaza". La Suisse doit exercer des pressions politiques et décider de sanctions diplomatiques et économiques pour qu'Israël cesse immédiatement son offensive militaire.

La trentaine d'organisations exige également que la Suisse mette fin à toute collaboration militaire avec Israël, et notamment renonce au projet d'achat de drones de fabrication israélienne. Elle doit en outre convoquer une conférence des Etats parties aux Conventions de Genève pour assurer la protection des populations civiles dans les territoires palestiniens.