Versoix: une première séance pour calmer les esprits

Les membres de l'exécutif versoisien ont rencontré le gouvernement genevois, mercredi soir. Le but: tenter de sortir de la crise.
21 oct. 2021, 15:20
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 15:20
L'administration versoisienne est en proie à quelques turbulences.

Souffrance au travail, mise à l’écart, conflit avec la maire, divisions au sein de l’exécutif… A Versoix, l’administration communale fait face à des turbulences, comme nous le relations à la fin du mois de septembre. Au cœur des critiques, on retrouve le secrétaire général et directeur de l’administration.

Pour sortir de cette tourmente, les conseillers municipaux de la ville ont demandé au Conseil d’Etat de diligenter une enquête.

Mercredi soir, la maire et les deux autres membres de l’exécutif versoisien ont rencontré le conseiller d’Etat Thierry Apothéloz, chargé du département de la cohésion sociale. Le but de cette discussion: trouver un moyen de restaurer un climat serein au sein tant de l’exécutif que de l’administration. 

Démarches proposées pour rétablir des liens de confiance

«Les trois membres de l'exécutif communal placent au premier plan de leurs préoccupations les intérêts de la population versoisienne et du personnel de leur administration. Chacune et chacun est déterminé à œuvrer de concert à rétablir les liens de confiance qui ont pu être fragilisés, tant au sein du collège que dans ses rapports avec l'administration», expliquent les parties dans un communiqué, publié ce jeudi.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement genevois a proposé des démarches. Celles-ci «devront être approfondies au cours des prochaines semaines avant de faire l'objet d'une décision formelle», ajoutent les parties dans leur communiqué.

Quelles sont ces démarches? On n’en saura guère plus à ce stade. Les principaux concernés s’abstenant de toute autre déclaration.

par Florian Sägesser