Réservé aux abonnés

Fâchés, les policiers sèchent les cours

03 oct. 2016, 23:39
/ Màj. le 04 oct. 2016 à 00:01

Les policiers entrent en conflit avec leur département de tutelle. Hier, une quarantaine d’agents, soutenus par 400 de leurs collègues, selon l’UPCP (Union du personnel du corps de police), ont ainsi refusé de se rendre à Chamblon pour suivre une formation continue.

Une directive du Département de la sécurité et de l’économie concernant les horaires des policiers est à l’origine du contentieux (lire «Le Quotidien de La Côte» du lundi 3 octobre). Elle conduit pratiquement à un travail à la carte pour les policiers, a affirmé Marc Baudat, le président de l’UPCP. «On peut nous avertir 24 ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois