Réservé aux abonnés

L’EPFL innove pour conserver les vaccins

30 nov. 2016, 23:03
/ Màj. le 01 déc. 2016 à 00:01
DATA_ART_10728371

Des procédés simples et peu coûteux ont permis de conserver des vaccins antiviraux à température ambiante pendant plusieurs mois. Fruit d’un travail international entre l’EPFL et ses partenaires, cette découverte vise les pays en voie de développement, où le maintien de la chaîne du froid est un casse-tête coûteux.

Selon Médecins sans frontières, la nécessité de conserver les doses à une température comprise entre 2 et 8° C serait même l’une des causes principales des faibles taux de couverture vaccinale.

Plus simple, moins cher

La recherche internationale conduite par l’EPFL et regroupant des sc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois