Réservé aux abonnés

La moitié des sites naturels classés par l’Unesco sont menacés

Ils sont menacés par des activités telles que l’exploration pétrolière et minière, ou la déforestation, alerte le WWF.
12 avr. 2016, 00:07
/ Màj. le 12 avr. 2016 à 00:01

Parmi eux figurent les forêts de Madagascar, la réserve animalière en Tanzanie ou le récif de Belize.

«Sur les 229 sites naturels inscrits au patrimoine mondial, 114 sont concernés par des activités industrielles néfastes», écrit le Fonds mondial pour la nature (WWF) dans un rapport publié mercredi («Protéger les hommes en préservant la nature»).

Les conclusions du WWF sont plus alarmantes que celles du comité du patrimoine mondial de l’Unesco, qui classe 18 sites naturels comme étant «en danger». «C’est vertigineux, nous essayons de lancer un signal d’alarme, a déclaré Marco Lambertini, directe...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an