Réservé aux abonnés

La passion des nectars fruités

Né dans une famille vigneronne, Alex Paccot perpétue le noble art de la distillerie. Une tradition qui se perd. Portrait.
15 nov. 2016, 23:55 / Màj. le 16 nov. 2016 à 00:01
Distillerie d'Alex Paccot a Féchy le 12.11.2016 © photo Michel Perret Distillerie_Paccot_Fechy_12_11_2016

Martine rochaT

martine.rochat@lacote.ch

«Mon frère est beaucoup plus célèbre que moi», explique Alex Paccot en toute simplicité lorsqu’on vient le trouver dans son hangar déglingué au bas du village de Féchy.

Et pour cause: son frère Raymond, qui exploite le domaine viticole familial de la Colombe, accumule les distinctions en tous genres. Ce qui n’empêche nullement le modeste Alex d’approvisionner de ses nectars distillés les meilleures tables de la région, voire de Suisse, de l’Hôtel de Ville de Crissier, dès 2004 au temps de Philippe Rochat, au restaurant du Palace à Lausanne. Mais il n’en fa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois