Réservé aux abonnés

«La poésie participe à la beauté du français»

A 82 ans, Edouard de Perrot a gagné le prix de la Fondation Marcel Regamey. Une belle reconnaissance.
09 déc. 2016, 00:34
/ Màj. le 09 déc. 2016 à 00:01
Givrins, mercredi 7 décembre 2016, portrait d'Edouard de Perrot, psychiatre, Ecrivain et ancien directeur de l'Hôpital de Prangins, a obtenu un prix de poésie, photos Cédric Sandoz

daniel bujard

info@lacote.ch

La posture est assurée, le timbre de voix clair, les phrases choisies. Lentement, le poète de Givrins, Edouard de Perrot, se détend et nous fixe d’un regard intense. Ce jeune octogénaire, ancien médecin et directeur à l’hôpital de Prangins, vient de remporter un concours de poésie, baptisé «Feuille de chêne», et organisé par la fondation lausannoise Marcel Regamey. Son recueil, «Sur un air de luth», est arrivé ex æquo avec celui du poète fribourgeois Philippe Sudan.

Un succès important pour un homme qui a cultivé la poésie tout au long de sa vie avec une passion brûl...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois