Réservé aux abonnés

Le Conseil des Etats rejette une initiative genevoise

13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01

Le Conseil des Etats est satisfait des mesures de sécurité prises concernant le transport de chlore. Il a par conséquent décidé tacitement hier de ne pas donner suite à une initiative du canton de Genève, qui demande d’élaborer un cadre légal.

Les sénateurs considèrent que la déclaration du 26 septembre, qui prévoit des mesures visant à améliorer la sécurité lors du transport de marchandises dangereuses, a permis de trouver des solutions adéquates.

Un premier pas

Signée par des représentants des milieux économiques, des CFF et des autorités, le texte doit être appliqué en 2018. Genève,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an