Réservé aux abonnés

Atteindre les sommets pour y cueillir le bonheur

Jean-François Jacot est un passionné des grands sommets. Itinéraire vertigineux d’un sportif humble.
22 sept. 2017, 00:16
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 00:01
DATA_ART_11525529

Sylvie Lehmann

rolle@lacote.ch

Il reste dans le regard de Jean-François Jacot les images de la vastitude qu’on ne peut observer que depuis les sommets. Le regard clair, les yeux plissés, lorsque le Gimelan raconte sa montagne, il la voit devant lui et ses récits nous emportent là où le vent aiguise les crêtes.

C’est très jeune et en famille que le natif de Gimel découvre la montagne. Son premier souvenir n’est pourtant pas probant. Lors d’une course au barrage de Mauvoisin, après avoir sué des heures durant une marche escarpée, le jeune Jean-François Jacot aperçoit une jeep qui roule dans les par...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois