Avenir incertain pour l'Eco énergie centre

Le centre qui produit du biodiesel vit une période critique. Son écobilan n'est pas aux normes fédérales.
03 août 2015, 19:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5490126

fmorand@lacote.ch "On a dépensé 10000francs pour faire une étude d'écobilan et on s'est rendu compte qu'on était dans un cul-de-sac", a lâché Roland Martin, président de l'Eco énergie d'Etoy (EEE), hier, à Denens, lors de l'assemblée générale. Ce centre utilise le colza, produit dans un rayon d'environ 100kilomètres, pour en faire du biodiesel. Pour continuer de bénéficier de l'exonération de l'impôt sur les huiles minérales, l'administration fédérale exige que l'EEE présente un écobilan satisfaisant, notamment en démontrant que les émissions de gaz à effet de serre sont bien plus basses que celles émises par les carburants d'origines fossiles. L'étude réalisée par une société spécialisée (ENERS) dans l'intégration durable d'énergies propres a démontré qu'aucune énergie regroupant les carburants biogènes ne peut atteindre les normes fixées.

Futur incertain, mais fort soutien

L'EEE, au bénéfice d'une autorisation d'exploitation jusqu'au 31décembre2012, a demandé au Département fédéral des finances une prolongation de cette autorisation d'une année. "On espère une réponse pour la semaine prochaine", déclare le président de l'EEE, Bertrand Meldem. Si la prolongation d'une année n'est pas accordée, il semble très difficile pour l'EEE de supporter la taxe de 80centimes par litre que demande la Confédération. Durant l'assemblée, les quelque 180sociétaires présents - du jamais vu - ont donné, à quasi l'unanimité, leur feu vert au comité afin qu'il trouve des alternatives de production pour pérenniser la centrale, mais seulement si l'EEE ne produit pas à perte. Isabelle Chevalley (Vert'libérale), Hans B.Püttgen (directeur de l'Energy Center de l'EPFL) et bien d'autres étaient présents pour soutenir l'EEE et sa bataille contre l'administration fédérale. L'avenir pour les agriculteurs est, une fois de plus, incertain, mais le vote de confiance va motiver le comité.