Réservé aux abonnés

Château d’Allaman: probable procès en seconde instance

Récemment blanchi par les juges nyonnais, l’ancien propriétaire du château d’Allaman n’en a peut-être pas fini avec la justice. L’avocat de la plaignante, ainsi que le Ministère public, ont fait une annonce d’appel.
20 oct. 2021, 18:30 / Màj. le 20 oct. 2021 à 18:30
Le château d'Allaman, magnifiquement rénové, s'est retrouvé au cœur d'un procès. L'ancien propriétaire a été blanchi par la justice en première instance.

Le 29 septembre dernier, le Tribunal correctionnel de l’arrondissement de La Côte acquittait l’ancien propriétaire du château d’Allaman. L’homme d’affaires germano-suisse échappait ainsi à la prison. Le Ministère public avait requis 30 mois de peine privative de liberté, dont six ferme, avec un sursis de deux ans. Il était ainsi blanchi des infractions d’abus de confiance, d’escroquerie, de gestion fautive et de faux dans les titres. 

A lire aussi: «Sauver le château d’Allaman ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois