Réservé aux abonnés

Conseil communal annulé: Saint-Prex préfère prévenir que guérir

Deux membres du bureau du Conseil communal, ainsi qu’une conseillère, ont dû se faire tester pour le coronavirus, ce mercredi. Conséquence: le Conseil prévu le soir même a dû être annulé en catastrophe. Réactions.
30 sept. 2020, 18:30 / Màj. le 30 sept. 2020 à 18:30
Saint-Prex a annulé son Conseil de ce mercredi soir en raison de trois cas de suspicion de coronavirus.

Mardi soir, elles ont commencé à présenter des symptômes compatibles avec le coronavirus. Ce mercredi, ces trois femmes sont allées se faire tester. Les résultats ne seront pas connus avant 24 heures. Dimanche, ces deux membres du bureau du Conseil communal de Saint-Prex ainsi qu’une conseillère ont participé, avec dix autres collègues, au dépouillement des votations fédérales.

Dès qu’elle en a été avertie, ce mercredi matin, la présidente de l’organe d&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois