Réservé aux abonnés

Géomètre, un métier sur mesure

Une limite et un tracé paraissent bien abstraits sur un plan. Ils sont parfois invisibles sur le terrain mais vitaux d'un point de vue juridique.
06 août 2015, 09:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6013772

phcadoux@lacote.ch

Parmi les domaines en perpétuelle évolution en lien avec la construction et l'aménagement du territoire: la mensuration, devenue officielle en Suisse en 1912. Elle est l'un des piliers sur lesquels s'appuie le système juridique helvétique: elle présente l'état du parcellaire, définit les limites foncières et les frontières, elle indique les lieux d'implantation des bâtiments ainsi que le tracé des cours d'eau ou l'orée des forêts. En garantissant les limites de la propriété foncière, la mensuration officielle contribue à la sécurité du droit. Si la Confédération, les cantons...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois