Réservé aux abonnés

Kurt Weill en mots et en sons

Le compositeur allemand Kurt Weill est honoré dans une comédie musicale à voir du 9 au 30 avril aux Trois P’tits Tours.
05 avr. 2016, 23:02
/ Màj. le 06 avr. 2016 à 00:01
DATA_ART_10018454

noémie desarzens

morges@lacote.ch

«Reprises par David Bowie, Nina Hagen, Marilyn Manson ou encore The Doors, les chansons de Kurt Weill peuvent toucher tout le monde!» C’est avec ces mots qu’Yvan Schwab, co-metteur en scène, aux côtés de Nathalie Prod’hom, décrit «La grande parade musicale», à l’affiche du Théâtre des Trois P’tits Tours du 9 au 30 avril. Cette comédie musicale se décline sous la forme d’un spectacle-mosaïque qui redonne vie au à l’œuvre du compositeur né en Allemagne en 1900, mort aux Etats-Unis en 1950, après avoir été contraint de s’exiler pour fuir le régime nazi.

E...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois