La gendarmerie vaudoise arrête un individu à Bière après une course-poursuite

Deux voitures suspectes ont été prises en chasse par les gendarmes vendredi matin vers 2h45 depuis Tolochenaz. Ils ont arrêté un individu à Bière.
06 août 2015, 10:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les gendarmes vaudois ont pris en chasse deux véhicules à Tolochenaz ce vendredi matin à 2h45. Elle s'est terminée à Bière avec l'arrestation d'un des deux conducteurs. Deux conducteurs de chiens et du personnel de l'identité judiciaire de la police de sûreté, ont notamment été engagés.

Vendredi 24 août 2012, vers 02h35, une patrouille de la Gendarmerie circulant à Tolochenaz a constaté que les conducteurs de deux voitures puissantes de marque Allemande, l'une immatriculée dans le canton de Berne et l'autre sans plaques d'immatriculation, ne respectaient pas la signalisation lumineuse qui était à la phase rouge.

Les gendarmes ont immédiatement tenté d'intercepter ces machines et une course poursuite s'est engagée en direction du pied du Jura. Un important dispositif de recherches a été mis en place et les fuyards ont été repérés à Montricher, localité qui a été franchie à plus de 100 km/h par ces véhicules.

Pris en chasse par une patrouille, les fuyards se sont dirigés vers Bière, circulant en rase campagne à plus de 220 km/h et franchissant les villages de Mollens et Berolle à des vitesses comprises entre 150 km/h et 180 km/h.

Dans la commune de Bière, ils ont emprunté différents chemins forestiers et le dispositif des gendarmes mis en place a permis de contrôler différents axes routiers.

Une collision s'est produite entre une voiture de patrouille et l'un de ces véhicules qui a terminé sa course au bas d'un talus le rendant hors d'usage. Le conducteur a été interpellé et des contrôles sont en cours afin de l'identifier.

L'autre automobile a été découverte dans le secteur de la gare, sans personne à bord. Le dispositif de recherche n'a pas permis d'autre interpellation.

Selon les premières investigations, les deux véhicules poursuivis ont été dérobés dans le canton de Berne.

Cette course poursuite a vu l'engagement de 5 patrouilles de la Gendarmerie des Centres d'intervention régionaux (CIR) de l'Ouest, du Nord et du Centre, de 2 conducteurs de chiens et du personnel de l'identité judiciaire de la police de sûreté.

Les polices cantonales des cantons voisins, le Corps des gardes frontières (Cgfr), le Centre de coopération policière et douanière (CCPD) et la Police communale de Nyon ont été alarmés.