Réservé aux abonnés

La Municipalité jugée trop pressée d'acheter un appartement

Un projet d'agrandissement scolaire menace la villa communale, le Conseil a refusé l'achat d'une PPE en remplacement.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8611803.jpg

Une séance de Conseil général extraordinaire pour décider de l'achat d'un appartement s'est tenue jeudi soir à Denens. Après discussion, le préavis s'est soldé par un refus de 45 voix contre 13 avis favorables et 2 votes blancs. La Municipalité souhaitait acquérir un appartement en PPE (propriété par étage) à la route Cantonale 8, pour un montant s'élevant à 645 000 francs, afin de reloger le couple habitant actuellement la villa communale. "Le bâtiment dans lequel nous nous trouvons ce soir fait l'objet d'un concours, car il est prévu de l'agrandir. Nous avons donné liberté aux architectes d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois