Réservé aux abonnés

Le long chemin pénal d'un réfugié débouté à l'origine incertaine

Il serait Palestinien, mais son identité réelle est un mystère. Il affronte la justice pour la sixième fois pour vol.
07 août 2015, 14:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8279022.jpg

Certes, ce réfugié connu sous six identités différentes par la police et l'autorité pénale, n'a pas commis des vols d'une grande importance. Mais le dernier épisode, qui a eu lieu le 29 mars à Morges, aurait pu très mal se terminer.

La Cour correctionnelle de La Côte a entendu hier, en présence d'une interprète parlant de multiples dialectes arabes, ce prévenu âgé de 28 à 33 ans selon que l'on se réfère à l'une ou l'autre de ses identités. D'après le plaignant, un Morgien domicilié au chemin du Petit-Dézaley, l'accusé aurait forcé la porte d'entrée de son logement pour dérober un téléphone po...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois