Le Projet d'agglo Lausanne-Morges prend le chemin de Berne

Le Projet d'agglomération Lausanne-Morges (PALM), troisième génération, a été signé jeudi par le Canton de Vaud, les associations régionales et les schémas directeurs. Il va prendre maintenant le chemin de la Confédération pour décrocher un cofinancement dans le domaine des infrastructures.
08 déc. 2016, 16:12
/ Màj. le 08 déc. 2016 à 16:26
Vue aérienne de la zone de la gare de triage de Denges à densifier, pris en compte par le Projet d'agglomération Lausanne-Morges.

La période de consultation et de révision est terminé. Le Projet d'agglomération Lausanne-Morges, le PALM 3e du nom est lancé. Cet outil de planification directrice compte 45 mesures de mobilité qui prétendent à un cofinancement de Berne, indique jeudi le Canton de Vaud. Ces mesures correspondent à un investissement de 400 millions de francs.

Elles doivent notamment permettre de développer le réseau de transports publics avec la deuxième étape du M3 à Lausanne, entre le Flon et la Blécherette. Outre la mobilité, le PALM se penche sur les secteurs de l'urbanisation, du paysage, de l'environnement et de l'énergie dans cette région à l'horizon 2030-2040.

Après les réalisations de 2007 et 2012, le projet veut poursuivre le développement de la zone. Qui vise à accueillir 80 000 résidents et 50 000 emplois supplémentaires d'ici 2030.