Réservé aux abonnés

Les défis de la transition énergétique selon la SEFA

Philippe Rusconi a repris la tête de la SEFA depuis le 1er juillet 2016. Bilan et perspectives à six semaines d’un déménagement.
09 déc. 2016, 00:34
/ Màj. le 09 déc. 2016 à 00:01
Aubonne, mercredi 30 novembre 2016, portrait de Philippe Rusconi, nouveau directeur de la SEFA, photos Cédric Sandoz

propos recueillis par Jocelyne Laurent

jocelyne.laurent@lacote.ch

«J’ai toujours caressé le rêve de revenir dans le domaine des énergies», relève Philippe Rusconi. Ingénieur physicien EPFL de formation et diplômé dans les énergies, mais également au bénéfice d’un MBA de l’Université de Lausanne. Il a repris la direction de la Société électrique des forces de l’Aubonne (SEFA) ce 1er juillet, succédant à Christian Jan. Le nouveau directeur a longtemps été actif dans le domaine des pharmas, travaillant neuf ans en tant que directeur marketing et vente pour une entreprise informatique à Be...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois