Réservé aux abonnés

Les élus ont failli "couler" le Morges avant sa mise à l'eau

Plusieurs unités récentes de la CGN portent des noms de villes de la région, dont l'une dédiée à "La Coquette".
07 août 2015, 14:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8280319.jpg

Il s'en est fallu de peu pour que l'une des unités les plus récentes de la CGN ne porte pas le nom de Morges. Le crédit de 300 000 francs, soit 10% sur un coût d'achat de 3 millions, demandé par la Municipalité pour financer ce baptême, a échappé de peu à un douloureux naufrage devant le Conseil communal.

"Morges ne doit pas vivre au-dessus de ses moyens"

Il aura fallu, en effet, deux de ces débats houleux, dont cette assemblée est coutumière, pour que se dessine une faible majorité de 40 "oui" contre 38 "non", après un vote à bulletins secrets, sur une version amendée: après déduction des 75...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an