Réservé aux abonnés

Les Ravet surfent depuis 25 ans au sommet de la gastronomie suisse

Ce lundi, l’Ermitage obtenait pour la 27e fois un 19/20 au Gault&Millau. Une longévité exceptionnelle que rien ne semble pouvoir ébranler. En tout cas pas l’avenir, tout tracé: ce sera en famille.
08 oct. 2018, 17:01 / Màj. le 08 oct. 2018 à 17:01
Pour les poissons, Bernard Ravet est au feu, son fils Guy s’occupe des accompagnements.

Ils n’étaient alors «que» des enfants, Nathalie et Guy Ravet. Leur château était déjà l’Ermitage à Vufflens. Et, déjà, leurs parents Ruth et Bernard oeuvraient au sommet de la gastronomie suisse, aux côtés des Girardet et autre Stucki, chefs de file avec leur père de ce qu’on appelait alors la «Nouvelle cuisine».

Vingt-cinq ans plus tard, un quart de siècle après l’obtention de ce dix-neuvième point au Gault&Millau toujours d’actualit&eacu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois