Réservé aux abonnés

Les shows attirent peu les villageois

Les communes prenant part au festival n'agrémentent pas les spectacles décentralisés d'animations.
06 août 2015, 09:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6085612.jpg

sbiedermann@lacote.ch

Difficile de créer une ambiance particulière autour du one-man-show quand on se situe à des kilomètres du point névralgique du festival. En l'occurrence le Théâtre de Beausobre, où spectacles de rue se succèdent devant plusieurs stands d'alimentation et d'artisanat en amont des performances du soir.

Les communes qui participent à Morges-sous-Rire proposent toutes à boire, parfois à manger dans une moindre mesure, avec un ou deux stands souvent tenus par des sociétés locales. Mais guère plus. Côté animations, c'est compliqué. "Les gens viennent vraiment pour l'artiste ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois