Réservé aux abonnés

Lutte pour les enfants handicapés

Tombée sous le charme de l’Amazonie, Tamara Martinez exerce en Colombie son métier de physiothérapeute.
13 juil. 2016, 23:29
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 00:01
DATA_ART_10313617

noémie desarzens

morges@lacote.ch

En voyage au Pérou, Tamara Martinez se prend d’affection pour la Colombie. Fascinée par l’Amazonie, elle décide de s’établir à Mocoa, petit village proche de cette forêt vierge ancestrale, afin de pratiquer sa profession de physiothérapeute. C’était en 2014. Depuis, Tamara s’est habituée au climat tropical et y a développé un réseau professionnel. Un parcours semé d’embûches.

Tamara débarque dans ce village à la lisière de l’Amazonie le 1er octobre 2014. Durant les trois premiers mois de ce séjour, elle essaie, vainement, d’obtenir un visa de volontaria...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois