Réservé aux abonnés

Mille ecstasys vendues à la patinoire de Morges

Un Français est accusé de trafic aggravé de stupéfiants. Il nie en bloc... depuis l’Australie.
18 oct. 2015, 23:50 / Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Morges, mercredi 30.09.2015, Patinoire des Eaux-Minérales, Hockey sur glace, Coupe de Suisse, Forward Morges vs Lausanne Hockey Club (LHC), , photos Cédric Sandoz

Son père venu témoigner en sa faveur le décrit comme un garçon travailleur et ambitieux professionnellement, en aucun cas attiré par l’argent facile. «Ses relations de travail avec ses employeurs ont toujours été exemplaires, a-t-il affirmé vendredi, face aux juges du Tribunal correctionnel de l’arrondissement de La Côte. C’est son employeur australien actuel qui a fait lui-même la demande de permis de séjour; c’est un investissement financier important». Le père du prévenu ne cachait pas son étonnement et son incompréhension face aux charges retenues contre son fils, aujourd’hui âgé de 26 ans...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an