Morges: la Municipalité déplore le référendum sur le Parc des Sports

Déposée jeudi, la demande de référendum concernant le plan partiel d’affectation du parc des Sports a été validée par la Municipalité de Morges.
16 déc. 2019, 16:13
/ Màj. le 16 déc. 2019 à 16:13
Le FC Forward-Morges tient à son terrain principal.

La Municipalité de Morges est sortie de son silence. Réuni ce lundi, l’exécutif morgien s’est prononcé sur la demande de référendum contre l’approbation du plan partiel d’affectation du Parc des Sports. Si elle valide ladite demande, la Municipalité «déplore» cette démarche «qui a pour conséquence de rallonger une procédure déjà très longue», réagit-elle dans un communiqué.

A lire aussi : Une menace plane sur le centre aquatique de Morges

Déposée jeudi par un comité référendaire qui se veut apolitique, cette demande de référendum conteste le futur visage du Parc des Sports, là même où pourrait s’ériger le centre aquatique. Comme le syndic Vincent Jaques nous l’avait confié jeudi, l’exécutif rappelle une fois de plus «que les utilisateurs du site ont régulièrement été consultés depuis 2011 et associés à chaque phase».

Mais voilà, de ce centre aquatique tout comme de la perspective de voir disparaître une partie du camping TCS, la réduction annoncée des places de parc et les incertitudes liées à l’avenir des infrastructures sportives, les référendaires n’en veulent pas. «L’affectation du sol ne préjuge en rien de l’autorisation des futurs projets de construction: un plan partiel d’affectation fixe uniquement les orientations qui seront à la base des projets», complète pour sa part la Municipalité de La Coquette.

La récolte des signatures pourra débuter ce mercredi 18 décembre et courra jusqu’au mardi 21 janvier 2020, soit trente jours plus cinq jours car le délai référendaire court durant Noël. Le comité référendaire devra récolter au moins 1554 signatures valides, soit 15% des 10 360 électeurs inscrits sur le plan communal, rappelle la Ville de Morges.

par Florian Sägesser