Réservé aux abonnés

Morges: quand les bus freinent pour préserver la planète

Les Transports de la région Morges-Bière-Cossonay ont acheté quatre véhicules hybrides. Des acquisitions qui vont dans le sens des attentes de la gauche morgienne, qui plaide pour une flotte plus respectueuse de l’environnement.
24 déc. 2019, 14:00 / Màj. le 24 déc. 2019 à 15:53
Les autobus hybrides des MBC ont été mis en service la semaine dernière. L'entreprise, qui renouvelle entre trois et cinq véhicules par année, entend acquérir des engins plus respectueux de l'environnement à l'avenir.

Ils roulent certes au diesel. Mais ils en consomment moins que le reste de la flotte des Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC). Les quatre nouveaux autobus des MBC sont en effet équipés d’un pack hybride avec système de récupération d’énergie au freinage. Lorsqu’ils décélèrent, l’énergie générée est stockée dans des batteries. Elle est ensuite réutilisée pour propulser le véhicule qui, in fine, utilise environ ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois