Réservé aux abonnés

Parc des Sports de Morges: «On fait les choses à l’envers!»

Le référendum provoque un cafouillage dans l’agenda des conseillers communaux. Ceux-ci devraient se prononcer mercredi sur un crédit lié au réaménagement du Parc des Sports, alors que le plan partiel d’affectation n’est pas validé.
31 janv. 2020, 07:00 / Màj. le 31 janv. 2020 à 07:00
L'avenir du Parc des Sports est suspendu à la votation populaire, dont la date n'a pas encore formellement été arrêtée.

Le Conseil communal de Morges est gêné aux entournures. Selon l’ordre du jour de mercredi, il doit se prononcer sur un crédit de 2,9 millions de francs pour les études de projets des aménagements de surfaces, infrastructures souterraines et sportives du Parc des Sports. Le problème, c’est que ces équipements sont indissociables du plan partiel d’affectation (PPA) attaqué par un référendum. C’est également le cas des préavis concernant le centre aquatique et le par...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an