Réservé aux abonnés

Pas de musique sans interprète

Cette année, la distinction culturelle de la Ville de Morges est revenue au violoniste Gyula Stuller.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8638691.jpg

fmorand@lacote.ch

Après la libraire Sylviane Friderich en 2013 et l'artiste Massimo Furlan en 2012, c'est au tour du violoniste d'origine hongroise Gyula Stuller de recevoir la distinction culturelle de la Ville de Morges. Vendredi soir, au Théâtre Trois P'tits Tours, le syndic Vincent Jaques lui a remis ce prix.

Né à Budapest en 1962, Gyula Stuller baigne dès son enfance dans la musique et suit son premier cours de violon à 6 ans. En 1986, il remporte le 1 er prix du concours organisé à Sion par son compatriote à la réputation internationale, Tibor Varga. Un mois après, Gyula Stuller est de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an