Place de la Gare de Pampigny: entente entre la Municipalité et les MBC

C’est un dossier qui a animé les discussions depuis deux ans: aujourd’hui l’exécutif et la société de transport se sont accordés à propos du futur de la place de la Gare de Pampigny-Sévery.
02 juil. 2021, 14:58
/ Màj. le 02 juil. 2021 à 14:58
Une vue ouest de la futur gare de Pampigny.

L’avenir de la place de la Gare de Pampigny et de son bâtiment historique désaffecté anime les débats depuis 2019. Aujourd’hui, la satisfaction et l’optimisme sont de mises pour la Municipalité et les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC).

Les deux parties se sont accordées autour d’une convention qui permet tant au projet de mise en conformité des installations ferroviaires qu’à celui de l’aménagement de la place de la gare de se poursuivre sereinement, exposent l’exécutif et les MBC dans un communiqué commun.

La Municipalité retire son opposition au projet ferroviaire (déposée en décembre 2019) auprès de l’Office fédéral des transports. Avec la Commission mobilité qui l’accompagne, elle développe le projet d’aménagement de la place de la Gare en veillant à respecter des éléments liés aux fonctionnalités du chemin de fer.

Un accueil enthousiaste

Ce projet a fait l’objet d’une étude architecturale financée conjointement par les MBC et la commune. Celle-ci a été présentée au public lors du conseil communal de Pampigny en mars 2021 et y a reçu un accueil enthousiaste. Ce projet propose un exemple d’intégration réussie d’activités commerciales sur le site de la place de la Gare, au bénéfice de ses usagers, poursuit le communiqué.

La convention permet ainsi à l’entreprise de transport de continuer les démarches pour les aménagements de mises en conformité avec la loi fédérale sur l’égalité pour les personnes handicapées (LHand) et des installations ferroviaires. Les MBC s’engagent à ne prendre aucune disposition qui compromettrait la réalisation du projet connexe de réaménagement de la place de la Gare et à mettre les terrains et le bâtiment actuel à disposition de la commune.

par Florian Sägesser