Réservé aux abonnés

Plafond proprement saucissonné

Mauvaise blague pour l’exécutif: les élus amputent de 35 millionsles 195 prévus au titre de plafond d’endettement.
09 déc. 2016, 00:34 / Màj. le 09 déc. 2016 à 00:01
11.04.2012. Morges. Christian Hugonnet. ASBM. Photo Audrey Piguet

martine rochat

martine.rochat@lacote.ch

Si, dans nombre de communes, l’adoption du plafond d’endettement et de cautionnement relève du rituel plan-plan de début de législature, tel n’a pas été le cas à Morges. L’exercice, historiquement troisième du genre, au menu de l’ultime séance de 2016, a donné lieu à un débat-marathon, avant l’approbation, par 43 oui contre 40 non et 2 abstentions, par le délibérant, d’un amendement du PLR Richard Bouvier, proposant de réduire à 160 millions les 195 millions réclamés par l’exécutif pour le quinquennat 2016-2021. Un compromis, en substan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an