Aubonne: plus de 100 nouveaux gradés à la police cantonale

La police cantonale a procédé à ses promotions annuelles à Aubonne. Pour la première fois, une femme issue de la gendarmerie devient officier.
03 déc. 2018, 15:46
/ Màj. le 03 déc. 2018 à 14:13
Florence Maillard, première femme gendarme à devenir officier, est félicitée par la conseillère d'Etat Béatrice Métraux.

La Police cantonale a pris possession du centre du Chêne d’Aubonne lundi matin pour sa très officielle cérémonie de promotions annuelle. Roulements de tambours et solennités étaient au menu de la matinée qui a vu plus d’une centaine d’hommes et de femmes accéder à un grade supérieur.

Jacques Antenen, commandant de la Police cantonale, a mis en exergue la promotion de Florence Maillard, du Jorat, première femme de la gendarmerie à devenir officier. De son côté, la conseillère d’Etat Béatrice Métraux a rappelé que les autorités et la population avaient confiance en leur police et que le nouveau statut des promus leur conférait des responsabilités supplémentaires.

Sur les 107 personnes ayant obtenu de l’avancement, 5 sont issus des services généraux, 74 de la Gendarmerie et 28 de la Police de sûreté. Ces derniers ont reçu leur promotion des mains d’Alexandre Girod, chef de la Police de sûreté depuis sept ans et enfant de Nyon. Pour les gendarmes, c’est le colonel Alain Gorka, commandant de la Gendarmerie qui a œuvré.

par Michel Jotterand