Saint-Prex et Tolochenaz auront aussi leurs parois le long des voies CFF

Plusieurs centaines de mètres de paroi antibruit devraient être mises en place à Saint-Prex et Tolochenaz, comme sur le reste de La Côte.
07 août 2015, 11:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les parois antibruit bordent depuis plusieurs années les voies CFF à Versoix.

Deux nouvelles communes sont concernées par les parois antibruit que projettent de mettre en place les CFF. Il s'agit de Saint-Prex et Tolochenaz, dont les projets sont soumis à l'enquête publique jusqu'au 9 mai.

A Saint-Prex, des murs de béton pour un total de 2400 mètres sont prévus, répartis sur deux zones principales. Une cinquantaine de fenêtres antibruit devrait également être mise en place. Le tout pour protéger quelque 1200 personnes du bruit pour un coût de 6,9 millions de francs.

Toute la région concernée

Le projet est moins important à Tolochenaz où 600 mètres sont concernés, et une quarantaine de fenêtres envsiagées. Les travaux devraient coûter 1,6 millions et protéger plus de 300 personnes du bruit.

L'installation de ces parois s'effectue dans le projet national d'assainissement du bruit, qui oblige également les CFF à réduire les nuisances sonores des trains. Une grande partie de La Côte est concernée par la mise en place de murs. Certains tronçons avaient provoqués de vives réactions.

Notre article complet dans "La Côte" de vendredi.