Réservé aux abonnés

Sport urbain à la force des bras

Dès le début d’année, les passionnés de street workout pourront se dépenser dans un parc.
11 déc. 2016, 23:34
/ Màj. le 12 déc. 2016 à 00:01
Etoy, samedi 10 décembre 2016, portrait d'Ugo Ratteni, qui pratique le Street Workout et qui est en train de faire construire un terrain de Street Workout (le plus grand de Suisse) à Etoy, photos Cédric Sandoz

samantha lunder

samantha.lunder@lacote.ch

Se tracter, rebondir et rester en position de gainage. Originaire des Etats-Unis et des pays de l’Est, le street workout commence à se populariser. De plus en plus d’adeptes partagent des vidéos de ce sport urbain sur le web, qu’ils pratiquent à l’air libre, sur des barres transversales. Le but: combiner des mouvements de musculation et de la gymnastique, pour faire travailler tout le corps.

Passionné par cette discipline depuis cinq ans, Ugo Rattenni, 22 ans, a décidé de construire un parc spécialement destiné au street workout, à Etoy. Sur une superfic...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an