Un an de nature en peinture

366 jours de nature vue par le peintre Laurent Willenegger: à voir ce week-end dans le cadre exceptionnel de La Prairie.
07 juin 2017, 15:56
/ Màj. le 07 juin 2017 à 16:16
Un tableau par jour, par n'importe quel temps

Du 25 novembre 2015 au 24 novembre 2016, le peintre Laurent Willenegger a rendu une visite quotidienne à la nature. Le résultat, intitulé «La grande année», sera à voir en fin de semaine en plein air dans le parc de La Prairie. «Une occasion, pour le public de s’approprier, en même temps, un patrimoine morgien exceptionnel», explique l’artiste. 

«On doit se discipliner lors des mois les plus froids!» 

En 366 aquarelles, une par jour, en l’occurrence, au long d’une année bissextile, Laurent Willenegger a relevé le défi artistique et humain de sortir et d’empoigner ses pinceaux, en toute saison et par tous les temps. «On doit parfois se discipliner, surtout lors des mois les plus froids mais cela vaut toujours la peine.  L’hiver offre des ambiances, des lumières et des couleurs inattendues. Il faut simplement se couvrir chaudement pour tenir le coup. Et plus vous y allez, plus vous trouvez d’idées. Il faut juste avoir l’œil ouvert et attentif. Par définition solitaire, la peinture naturalière, offre, par ailleurs, de magnifiques rencontres avec les gens.»  

A noter que toutes les images sont reprises dans un beau livre, qui sort ces jours. Un véritable «pavé» enrichi des textes d’un blog tenu en parallèle. L’exposition a lieu, enfin, par toutes conditions météo. Suspendus à des «cordes à linges» sur quelques 200 mètres, les tableaux sont protégés par des pochettes en plastique étanches.

 

Retrouvez l'article complet dans nos éditions de jeudi

par Martine Rochat