Réservé aux abonnés

Un chef ferait régner la terreur sur l’aire autoroutière de La Côte

Unia a dénoncé, hier matin, le non-respect des conditions de travail et une forme de maltraitance envers les employés du Relais de La Côte.
22 juin 2017, 00:37
/ Màj. le 22 juin 2017 à 01:38
Bursins, mercredi 21 juin 2017, aire d'autoroute de la Côte, Côté Jura, manifestation UNIA à l'encontre du café-restaurant Zigolini qui ne respecte pas ses engagements, photos Cédric Sandoz

«Carton rouge pour le patron de Zigolini, scandait hier le syndicat Unia sur l’aire autoroutière de Bursins. Nous demandons le respect de la loi, rien de plus, et la réintégration du personnel licencié.» Cette action avait pour but de sensibiliser les clients aux agissements du responsable des trois enseignes du Relais de La Côte. Elle n’a toutefois réuni qu’une poignée de collaborateurs, d’autres s’étant désistés au dernier moment après avoir reçu des menaces.

«Je viens d’être licenciée parce que je me suis adressée au syndicat, a raconté une frontalière qui travaille sur le site depuis sept a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois