Réservé aux abonnés

Nouvelle loi sur les taxis: recours au conditionnel

23 oct. 2016, 23:10
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 00:01

La nouvelle loi genevoise sur les taxis ne convainc toujours pas les milieux professionnels, mais ils pourraient renoncer à recourir sous certaines conditions. Ils demandent à être associés aux travaux d’élaboration du règlement d’application. Et ce règlement doit limiter les défauts de la loi, estiment-ils.

«Il s’agit d’une ouverture des milieux professionnels, d’une dernière invitation à l’égard du conseiller d’Etat Pierre Maudet», a indiqué vendredi à l’ats Jacques Roulet, l’avocat qui défend les milieux professionnels des taxis de Genève. Ces derniers préfèrent cette «pas très bonne loi» à...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois