Réservé aux abonnés

A la découverte de la musique iranienne

La pianiste iranienne Layla Ramezan sera l’hôte de la Fondation Engelberts, ce soir (20h30), pour un récital découverte de la musique iranienne des années 1950.
23 nov. 2017, 14:47
/ Màj. le 23 nov. 2017 à 14:48
DATA_ART_11716551

Plusieurs titres seront extraits de son 1er disque «100 ans de musique iranienne» paru au début de cette année et dont la collection comprendra à terme quatre volumes. Le coloré «Parvaneh» (Papillon) d’Emanuel Melik-Aslanian contrastera avec le «Nocturne» (Une nuit dans un jardin persan) de Behzad Ranjbaran.

Après ses études à Téhéran, la pianiste, qui a toujours cherché à créer des liens entre son origine persane et la musique européenne contemporaine qu&rsqu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois