Réservé aux abonnés

A Noël, les animaux de La Garenne ont aussi droit à un festin

Pas de trêve pendant les fêtes! Au parc animalier à Le Vaud, les animaux sont entourés quotidiennement. A Noël toutefois, ils sont davantage parfois gâtés.
23 déc. 2019, 05:00 / Màj. le 23 déc. 2019 à 16:00
Marjorie Prillard, soigneuse animalière, avec un l’écureuil très curieux.

«Le poisson, on va éviter car le blaireau, c’est plutôt un animal forestier, bien que ce soit aussi un opportuniste qui mange de tout», commente Marjorie Prillard, en pleine préparation du repas des trois blairelles du parc animalier de La Garenne, à Le Vaud. Elle se trouve dans un frigo où sont stockés les invendus apportés par les bénévoles de l’association Rest’OZ’animaux. Fruits, légumes, animaux morts, viandes et poissons sous vide: le choix est vaste. «La viande, on l&rsquo...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois