A Nyon, socialistes et "verts" s'inquiètent de la situation des employés de Generali

Les groupes socialiste et "vert" demandent à la Municipalité d’expliciter ses futures actions face au regard des suppressions d’emplois prévues au siège de Generali, à Nyon.
05 déc. 2016, 13:49
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 13:56
La gauche s'inquiète des agissements à venir de la Municipalité dans l'affaire de suppression d'emplois à l'agence Generali de Nyon.

Quelle est la position de la Municipalité face aux suppressions de postes annoncées chez Generali Assurances à Nyon ? Va-t-elle soutenir les représentants du personnel dans leurs actions ? Ce sont les questions que posent la socialiste Jessica Jaccoud et le "vert" Pierre Wahlen.

Le 22 novembre dernier, Generali annonçait la suppression d’une centaine de postes à son agence de Nyon. Ceux-ci seront transférés à Adliswil, dans le canton de Zurich. Selon les deux conseillers, la perte de ses emplois serait un drame pour Nyon.

De plus, rappellent-ils, le Conseil avait accepté en 2012 une adjonction au Plan de quartier "Perdtemps-Saint-Jean" permettant à la firme italienne d’ajouter deux niveaux supplémentaires au bâtiment existant. De son côté, à la même période, Generali avait annoncé une augmentation d’une centaine de postes à Nyon.

Le syndic Daniel Rossellat a indiqué ce lundi qu’il répondrait aux différentes questions à la prochaine séance du Conseil communal, le 12 décembre prochain.

par Fabien Darvey